fbpx
Articles

Bien choisir son huile

Toutes les huiles végétales ne se valent pas, et il est important de bien les choisir.

Voici un petit guide afin de t’aider à décrypter les étiquettes 😊

 

 

  • “Huile” sans aucune précision

= huile raffinée.

Pressage des graines ou des fruits à (très) haute température, huile extraite à l’aide de solvant puis le tout est à nouveau chauffé à 140°C avant de subir un traitement de choc à haute température afin de modifier le goût et la couleur.

Les effets sur la santé sont catastrophiques, l’huile obtenue est un aliment mort, dévitalisé et favorise l’inflammation des tissus (et donc le “cholestérol pour résumer très grossièrement, car en réalité le cholestérol est salutaire, et lorsqu’il se trouve en abondance dans un organisme c’est justement pour réparer les tissus inflammés…). De plus, les huiles raffinées annulent l’effet des médicaments dans le traitement du diabète (non, elles n’annulent pas les effets secondaires en revanche 😉 )

 

  • Huile désodorisé

= huile dans laquelle de la vapeur d’eau à très haute température a été injecté afin d’en retirer le goût.

Ces huiles sont également à éviter, ou à utiliser ponctuellement pour la cuisson.

 

 

 

  • Huile vierge

= huile obtenue mécaniquement, sans aucun procédé de raffinage.

C’est moins pire, mais c’est toujours à éviter.

 

 

 

  • Huile vierge extra

= huile obtenue mécaniquement, sans aucun procédé de raffinage, et qui assure un taux d’acidité inférieur à 1%.

Encore un peu moins pire, mais il vaut mieux passer son chemin … surtout si elle n’est pas biologique.

 

 

 

  • Huile de première pression

= huile potentiellement raffinée, obtenue lors de la première extraction. Rien n’assure qu’elle ne soit pas extraite à chaud, ni qu’elle soit vierge.

Tu l’auras compris : on continue de chercher 😉

 

 

 

  • Huile vierge biologique de première pression à froid

= huile crue obtenue par broyage mécanique à basse température. Ces huiles sont les plus chères car le pressage à froid entraîne une perte d’environ 30%.

Si elle est biologique alors BINGO tu as trouvé le seul et unique type huile qui doit se trouver dans tes placards !
J’insiste sur le terme “biologique” car les pesticides et métaux lourds se logent principalement dans les matières grasses.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *